«

»

Oct 04

Compost maison : démarrage, composition et entretien

Suite à des interrogations fréquentes que j’ai vu sur les réseaux sociaux, j’ai décidé aujourd’hui, d’aborder le sujet du compost maison.
Valoriser les déchets du jardin et ménagers sous forme de compost est une des composantes essentielles du jardinage bio, cependant on ne composte pas n’importe quoi et dans n’importe quelle conditions.
J’ai lu beaucoup de choses contradictoires, et chacun a bien entendu son avis sur le sujet…


Alors je vais essayer de répondre aux questions plus fréquentes et notamment à celles-ci:

  • Comment démarrer un compost?
  • Que peut on mettre dans le compost?
  • Comment savoir si le compost est prêt et comment l’entretenir?

Comment démarrer un compost maison?

Compostage en silo ou en tas?

On peut composter de 2 manières différentes, en silo ou en tas. Tout dépend de la place dont vous disposez.
Si comme moi, vous avez un grand jardin et beaucoup de végétation, vous pouvez faire du compostage en tas.
Dans le cas contraire, il est préférable de le faire en bacs ou silo.
D’autre part, le compost étant prêt à être utilisé au bout de 6 mois environ, il vaut mieux prévoir 2 silos ou tas différents.
Comme ceci, l’un se remplit pendant que l’autre travaille. De cette manière vous aurez toujours un produit bien décomposé incorporable directement au moment de la culture.

composteur en bois pour compostage en silo

compostage en silo

Où placer mon composteur?

Vous devez placer votre tas ou silo à un emplacement mi-ombre de votre jardin pour des raisons de température et d’humidité. Un lieu complètement à l’ombre serait propice à une trop grand humidité et à l’inverse une exposition trop chaude entraînerait un problème d’évaporation trop importante.
Préférez également un lieu accessible et abrité du vent.

Quelles actions au démarrage du compost?

  1. Griffez le sol à l’endroit où vous souhaitez démarrer votre compostage afin de permettre un échange plus rapide entre les organismes et vos déchets.
  2. Déposez des petits morceaux de bois ou des branches mortes pour éviter que l’eau stagne, et pour permettre à l’air de circuler plus facilement.
  3. Terminez en y mettant vos déchets mélangés à un peu de compost ou de la terre du jardin.
  4. Veillez aussi à couvrir votre tas ou bien fermer votre silo afin de conserver la chaleur produite, mais aussi de pouvoir réguler vous même l’humidité de celui ci.

Que peut-on mettre dans le compost?

boite de déchet à mettre au composteur

boite pour le compostage

La composition du compost diffère souvent d’une source à l’autre. C’est même parfois sujet à polémique.
Certains vous diront qu’ils y mettent tout, y compris les plantes malades. D’autres comme moi préfèrent garder une certaine précaution.
Par ailleurs, pour réussir un bon compost maison, il faut un équilibre entre matières brunes et matières vertes.

  • Les matières vertes sont des déchets riches en azote, humides et se décomposent rapidement.
  • Les matières brunes sont quant à elles riches en carbone, sèches et se décomposent lentement.

Voici une liste des éléments qui peuvent entrer dans la composition du compost :

 

Matières vertes Matières brunes
Déchets du jardin – Tonte de pelouse fraîche.
– Mauvaises herbes non grainées(vertes).
– Fleurs et plantes fanées.
– Feuilles fraîches.
– Déchets du potager non malades.
– Fumier.
– Tailles de haies broyées
– Tiges et branchages broyés
– Pailles, foin.
– Écorces d’arbres.
– Feuilles mortes.
– Herbes sèches non grainées.
– Sciure de bois et copeaux non traités.
Déchets de la maison – Épluchures de légumes et fruits.
– Fanes de légumes et parties non cuisinées.
– Fruits et légumes abîmés.
– Restes de repas d’origine végétale (pâtes, riz,légumes…).
– Pain dur coupé en petits morceaux.
– Marc de café, feuilles et sachets de thé.
Coquilles d’œufs broyées
– Coques de noix,noisettes broyées etc…
– Essuie-tout
-papier et carton(sans encre).

Bien évidemment la liste n’est pas exhaustive mais elle permet de se faire une meilleure idée de ce qu’il est possible de composter ou pas.
Surtout, évitez de mettre des plantes malades dans votre tas ou composteur.
Les discours divergent à ce sujet .Mais encore une fois, je préfère appliquer un principe de précaution et brûler les plants porteurs d’agents pathogènes.
A vous de voir…

Comment savoir si le compost est prêt et comment l’entretenir?

 compost maison prêt à l'emploi

compost maison prêt à l’emploi

On sait que le compost maison est prêt lorsque les matières ne sont plus identifiables. Sa texture est homogène et il dégage une odeur de terre fraîche.
Concernant l’entretien du compost, il faut l’ouvrir de temps en temps pour en surveiller son évolution :

  • S’il parait très humide et sent mauvais, apportez des matériaux secs comme branches broyées, feuilles mortes, herbes sèches non grainées,etc…
  • S’il a l’air sec et gris, arrosez le ou apportez des matières humides tel que de la tonte de gazon, des feuilles vertes,des légumes abîmés,  des épluchures, etc….

Le plus important est d’avoir un milieu humide  mais pas détrempé, car cela réduit les échanges d’air essentiels aux bactéries aérobies.
Si vous n’avez pas l’œil pour juger l’humidité, un bon test consiste à prendre une poignée de compost dans la main.
Serrez la fortement et si des gouttes d’eau perles en petites quantités, c’est que c’est bon.
A l’inverse si cela coule beaucoup quand vous appuyez, il n’est pas correct.
Dans ce cas, vous pouvez ouvrir le composteur ou le tas et l’étaler quelques heures pour le faire sécher un peu.
Vous pouvez également arrosez de temps à autre avec un purin d’ortie qui à la propriété d’être un excellent activateur de compost.

déchets en compostage dans un silo

déchets en compostage dans un silo

En résumé, un bon compostage dépend de nombreuses conditions. Température, humidité, air, équilibre en matières azotées et carbonées.
Si vous respectez bien ces conditions, votre compost maison mettra entre 6 et 9 mois pour arriver à maturité. Parfois plus rapidement…
En revanche, si vous ne les respectez pas, votre compost sera très long à se faire et risque d’être mal décomposé. Donc de mauvaise qualité…
Pour approfondir vos connaissances vous pouvez consulter l’article wikipedia sur le compostage

Voilà j’espère avoir répondu à certaines de vos interrogations.
Si vous avez des questions sur le sujet, des précisions à apporter, d’autres méthodes, n’hésitez pas à commenter.
Merci également de partager si vous avez apprécié.

(2 commentaires)

  1. Jean-Christophe Alluin

    Un petit conseil : plus les dechets sont fins et mieux ils se décomposent donc ne pas hésiter à les couper, broyer etc… L’apport de fumier permet d’activer le processus.

    1. cédric

      bonjour Jean Christophe!
      Oui tout à fait tu as raison de le préciser, le compostage n’en sera que plus rapide.
      Je ne savais pas pour le fumier. Merci pour l’info!
      On peut également utiliser des purins de plantes comme activateur de compost (ortie, consoude, valériane,..).
      A bientot!

Laisser un commentaire

196 Partages
Enregistrer83
Partagez113
+1
Partagez
Tweetez
%d blogueurs aiment cette page :